Mercredi 25 novembre 2009 3 25 /11 /Nov /2009 07:00

Titre : Le jour de la gratitude au travail

Titre original : Oki de matsu

Auteur : Akiko Itoyama

Origine : Japon

Date de publication au Japon : 2004

Date de publication en France : 2008

Editeur Français : Phlippe Picquier

Traduction en Français : Marie-Noëlle Ouvray


 

Résumé : Ce recueil est composé de deux nouvelles."Le jour de la Gratitude au travail" met en scène Kyoko, jeune chômeuse qui doit faire face à une rencontre arrangée afin de se marier et d'avoir une vie "heureuse" comme il se doit.. La deuxième nouvelle, "J'attendrai au large" raconte une amitié profonde entre deux collègues de travail : Oikawa et Futo, qui ira au delà de la mort. Le thème central de ces deux nouvelles est de mettre en avant le monde du travail au Japon vu du côté féminin.


  Note : Akiko Itoyama est une écrivain Japonaise née en 1966. Elle a d'abord travaillé comme représentante pour une société d'appareils ménagers avant de s'adonner intégralement à l'écriture. Elle a écrit de nombreuses nouvelles dont "It's only talk" qui fut adapté au cinéma en 2005 par Ryuichi Hiroki.
"Le jour de la gratitude au travail" fut récompensé par le prestigieux prix littéraire Akutagawa en 2006.

Critique : C'est avec un intérêt véritable que nous avons parcouru ces deux nouvelles car bien souvent lorsque l'on évoque le monde du travail au Japon on pense à un monde machiste tendance suicidiaire. Il est intéressant de voir un point de vue féminin sur la chose. Akiko Itoyama nous conduit dans cet univers particuliers avec humour, ironie mais aussi avec une véritable sensibilité. On est agéablement surpris de l'ensemble et on se régale ! Loin de ghettoïser ces deux nouvelles à un public très ciblé, c'est bien à un large public que s'adresse ces deux récits?
L'auteure démonte un à un les valeurs de la société moderne notamment avec des situations et des personnages grotesques comme dans "Le jour de la gratitude au travail" où la jeune Kyoko doit faire face à un homme tout ce qu'il y a de plus puant et qui personnife l'idéologie parfois nauséabonde dont on peut nous abreuver sur la réussite sociale et l'écrasement des individus qui oseraient se mettre en dehors du chemin. Ce qui fait que l'on acccroche et que l'on soit sensible au discours sous-jacent est que l'auteure s'inscrit dans l'air du temps avec un humour mordant.
Les femmes au foyer disant oui à leurs maris, ce n'est pas trop la tasse de thé de la narratrice. N'hésitant pas à utiliser des dialogues ou des situations un peu crues, Akiko Itoyama arrive à faire mouche d'autant plus que derrière ces fanfaronades se distillent des questions existentielles et de notre place dans la société moderne. Car même si l'ensembe se passe au Japon, assurément il s'agit d'un thème universel qui trouvera écho dans nos contrées.

"J'attendrai au large" joue sur les mêmes mécanismes avec sans doute moins de féminisme et plus de sensibilité (ce qui ne veut pas dire que les deux termes soient antinomiques). Mais là aussi l'auteur évite de trop jouer sur les violons et reste sur sa lancée. Car même si l'on peut ressentir une réelle tristesse par rapport à la mort d'un des protagonistes, l'humour est toujours là sans doute pour appaiser notre âme et pour nous aider à mieux affronter les épreuves. Encore une fois on ne s'embarasse pas des codes de conduite et le recueillement se transforme en une bonne vieille rencontre entre collègues comme si rien ne c'était passé. Finalement ne serait pas une nouvelle forme d'humanisme ?

Le Japon a trouvé une nouvelle voix littéraire et on ne peut sortir que ravi du tout qui nous est proposé ici.Quelque chose de savoureux et de frais qui sans doute ne trouvera pas écho chez les distilleurs de grande littérature. Qu'importe le plaisir est là et on en reveut.

Par Acerdim - Publié dans : Littérature/Lecture - Communauté : L'univers de l'asie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Asian Sounds

asiansounds

Kochipan Advertise

Kochipan advertise

Plumes

plume-copie-1.jpg

Partenaires

social

 

generikids.jpg

 

logo-mata-2.gif

 

hongfei

logo-nobinobi

WildSide-logo

vivrelejapon

200-40 ziyi

Présentation

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés