Samedi 4 août 2012 6 04 /08 /Août /2012 08:00
23-and-half.jpg Les demoiselles de 23號半 (23 and half) ont le charme de la simplicité musicale et la chaleur d'une rencontre de douces mélodies. Pour elles la musique est surtout un moyen d'exprimer ensemble leur façon d'être et de voir les choses. Mais petit à petit elles ont réussi à se faire une place dans le monde de la musique indépendante taïwanaise. Aujourd'hui elles partent à la rencontre du public français et c'est bien entendu sur Kochipan que ça se passe ! 

 

Bonjour pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Kochipan ?

Bonjour nous sommes Mou-Au et Mimic. Nous nous sommes rencontrées durant l'automne2008 à un concert live d'un ami qui se nomme Ai-Ching. Après plusieurs mois et après avoir pris un thé, Mou-Au fut invité chez Mimic. MouèAu a joué de la guitare et a chanté quelques chansons. Mimic a dit à Mou-Au qu'elle aimait beaucoup sa voix. Et lorsque Mou-Au est parti de chez Mimic, nous avons trouvé que les baskets que nous portions étaient exactement du même modèle et de la même couleur ! “Peut être pouvons nous les distinguer par la taille” avons nous alors pensé. Et ensuite nous avons trouvé que nous faisions exactement la même pointure. 23.5 ! Il n'y avait rien de mieux pour nommer ainsi notre groupe. Du fait de cette simple raison nous avons commencé le groupe. Ce fut le 18 janvier 2009.

Qu'est ce qui vous a donné l'envie de démarer cette carrière musicale ?

Au début nous n'avons pas pensé en terme de carrière. Nous aimions partager nos sentiments avec les autres et nous écrivions nos chansons ensemble. Même maintenant notre groupe n'est pas conçu comme un plan de carrière. C'est notre rêve. Il y a beaucoup de choses que nous voulons faire ensemble avec le groupe. La seule chose que nous souhaitons est de continuer à réaliser de petits rêves jusqu'à ce que nous soyons trop vieilles pour les réaliser.

Comment décririez-vous la musique et l'esprit du groupe ?

Rendre les gens heureux et chaleureux à travers notre musique. Peu importe ce qu'ils ont pu rencontrer, nous croyons que la musique peut aider les gens à faire face aux choses de manières positive. Donner du courage au gens pour qu'ils puissent réaliser leurs propres rêves.

A l'écoute de vos compositions, on peut ressentir une ambiance chaleureuse et amicale qui traverse les barrières de la langue. Comment êtes-vous arrivées à un tel résultat et quel en est votre propre ressenti ?


Mimic est douée pour raconter des histoires avec des mélodies. La plupart de nos chansons sont des histoires heureuses.(bien que nous ayons également des chansons tristes). Quand nous faisons les arrangements de ces compositions, nous aimons leur donner une direction chaleureuse et amicale. Car c'est la façon dont nous aimons raconter les choses.



Comment se déroule le travail entre vous deux pour la réalisation de ces oeuvres ?

 

Généralement nous écrivons et arrangeons les chansons ensemble. Mimic compose la mélodie et Mou Au écrit les paroles. Si Mimic écrit tout d'abord la mélodie, Mou-Au écrira alors les paroles selon l'histoire ou le ressenti de ce que Mimi souhaite décrire. Et parfois c'est Mou-Au qui écrit en d'abord les paroles et Mimic complètera la chanson avec une mélodie qui ira bien avec les paroles.

Février fut un mois important pour vous avec la sortie de votre premier EP “The sweetness of being Idle”. Comment est né ce projet ?

Après notre tournée à Taïwan l'année dernière, nous avons pensé à enregistré nos chansons et les mettre dans un album. Mais du fait d'un manque de soutien financier, nous avons décidé de réaliser un EP avant un véritable album. Avec l'aide de nos amis nous avons enregistré la chanson principale dans un studio professionnel. Et par ailleurs certains de nos amis nous ont aidé à prendre des photos et à faire le design de la couverture de cet EP. Nous avons même eu une vidéo pour “The sweetness of being idle”. Nous avons vraiment apprécié l'investissement de chacun dans cet EP.

Comment avez-vous choisi alors les chansons présentées dans cet EP ?

La chanson “The sweetness of being idle” est la dernière chanson que nous ayons écrite. Du fait que c'était notre premier opus, nous souhaitions présenter une toute nouvelle chanson. Elle fut écrite durant les moments où nous étions très occupées. Il y a des gens qui s'ennuient lorsqu'il n'ont rien à faire. Dans notre esprit être sans occupation peut être quelque chose de plus marrant. C'est ce que nous voulons raconter dans cette chanson.
La seconde chansons de cet EP s'intitule “Rainy Day”. Chanter 'Rainy Day” à la maison durant un jour pluvieux est la meilleure chose pour nos moments où nous ne faisons rien. C'est pourquoi nous avons inclus cette chanson avec un enregistrement maison.

Quel regard portez-vous sur la scène indépendante taïwanaise aujourd'hui ?

La musique indépendante taïwanaise est abondante actuellement. De plus en plus de groupes et de chanteurs indépendants apparaissent à travers différents domaines comme des festivals, des événements cinématographiques, des expositions photographiques et bien entendu des festivals de musique. De plus en plus de gens aiment la musique indépendante. Il y a également des concours à Taïwan qui encouragent la création musicale et les gens peuvent échanger et partager leurs opinions musicales sur internet. Toutefois nous avons toujours un manque d'interraction entre la musique indépendante taïwnaise et les autres pays. Cela serait plus sympas d'avoir plus de connexions et d'activités à l'international.


Quels sont vos projets et avez-vous un message pour le public français ?

Notre prochain projet est d'écrire de nouvelles chansons et d'enregistrer un nouvel album avec au moins 10 chansons. Nous avons déjà de nombreuses idées pour cet album. On espère que cela deviendra réalité.
Salut au public français ! Nous espérons venir vous voir en France. Peut-être qu'un jour nous ferons une chanson en Français et que nous tournerons une vidéo en France !


© Photo et vidéo : 23號半
© Interview réalisée par E-mail - Kochipan (août 2012)


Facebook de 23號半

"The sweetness of being Idle" disponible sur Yesasia

Par Kochipan - Publié dans : Interviews - Communauté : L'univers de l'asie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Asian Sounds

asiansounds

Kochipan Advertise

Kochipan advertise

Plumes

plume-copie-1.jpg

Partenaires

social

 

generikids.jpg

 

logo-mata-2.gif

 

hongfei

logo-nobinobi

WildSide-logo

vivrelejapon

200-40 ziyi

Présentation

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés